Accueil poèmes AU SOLEIL LA VAGUE

AU SOLEIL LA VAGUE

0
0
71

AU SOLEIL LA VAGUE

DETEND SES LARMES DE DéESSE

SALAMANDRE DANS LE SABLE: INSOLATION

AU SOLEIL LA VAGUE

SALME ENTRE TOUS LES REGARDS

ON S’éPIE TEL LE SEL SUR NOS PEAUX

AU SOLEIL LA VAGUE

DETEND SES LARMES DE DéESSE.

           magali marguerite

  • PROFOND BLEUTé

    PROFOND BLEUTé MYOSOTIS CUEILLI BLEUTé DE SON ÂME PROFOND BLEUTé SOURIRE EN ARMOIRE REGARD…
  • SENTIMENT SUR LE DOS

    SENTIMENT SUR LE DOS L’EAU JUGE LE FARDEAU AÏEULE DANS LES BLéS SENTIMENT SUR LE DOS…
  • FARCIR LES CHIENS

    FARCIR LES CHIENS D’AGNEAU UN FIREWALL CONTRAIGNANT POUR LEURS DENTS POINTUES FARCIR…
Charger d'autres articles liés
  • POEMES DE CAMILLE MAITRE

    CES POEMES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » UN PETIT MOT ET QUELQUES AUTRES &raq…
  • PRIERE COMME UN CONSTAT MALADE

    PRIERE COMME UN CONSTAT MALADE JEUNE POUSSE DEVENU DRUE COMME LA MOUSSE VENANT DéVENU DU C…
  • POEMES DE BEI DAO

    CES POEMES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » PAYSAGE AU-DESSUS DE ZERO » EC…
Charger d'autres écrits par fragrancedepoesie
  • LES DORMEURS ROUGES

    LES DORMEURS ROUGES BALLONNENT DES INSTANCES SOUFFLANT LA BRAISE DES INSTANCES DE NUIT ALL…
  • IL EST RAPIDE

    IL EST RAPIDE CELUI ET CELA IL EST TOUT A FAIT PERDU AU MILIEU DE LA VILLE ET RESISTE AU B…
  • LA MAISON PREND DES FEMMES

    LA MAISON PREND DES FEMMES VOMISSEMENT DES EPANCHEMENTS DE DIMANCHE VOMISSEMENT ET CRACHE …
Charger d'autres écrits dans poèmes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

il est de verre et d’effroi

octobre rose narbonne il est de verre et d’effroi devant ce frigidaire plein de rhum…