AU LOIN

0
0
83

AU LOIN UN CIRQUE D’EMERAUDE

PARTIT VERS UN FILAMENT

LES MOTS EN CONTREBANDE DES CHANTS

EN CRAYONNANT DES ESTAMPES GUERRIERES

 

L’HUÎTRE SE PLACE TELLE UNE PERLE

LE SOURIRE BANALISé DE DIAMANTS

AUTOMATIQUE COQUILLE VIDE

SOLITUDE DU RETARD QUI AVANCE

 

MARCHE DANS LE BLIZZARD ANCIEN

DES JOURS A CROISER DES FREGATES

ALLONGé SUR LE PONT IL FLANCHE

 

L’IVRESSE L’A RENDU SOURD AUX INSULTES

DEPLACE SON COEUR VERS DES CROISIERES

L’EAU S’ASSIED EN ROND

magali marguerite

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par fragrancedepoesie
  • LES DORMEURS ROUGES

    LES DORMEURS ROUGES BALLONNENT DES INSTANCES SOUFFLANT LA BRAISE DES INSTANCES DE NUIT ALL…
  • IL EST RAPIDE

    IL EST RAPIDE CELUI ET CELA IL EST TOUT A FAIT PERDU AU MILIEU DE LA VILLE ET RESISTE AU B…
  • LA MAISON PREND DES FEMMES

    LA MAISON PREND DES FEMMES VOMISSEMENT DES EPANCHEMENTS DE DIMANCHE VOMISSEMENT ET CRACHE …
Charger d'autres écrits dans poèmes

Laisser un commentaire

Consulter aussi

DANSER EST UN SECRET

DANSER EST UN SECRET UN RELAIS DE MOUVEMENT ENTRE CORPS ET AIR ET DONNE A L’EAU UN S…