Accueil AUTRES POETES POEMES DE HENRY-FRANçOIS GUITARD

POEMES DE HENRY-FRANçOIS GUITARD

0
0
68

CES POEMES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  « LE JONGLEUR DE VERRE » ECRIT PAR HENRY-FRANçOIS GUITARD.

mes faits sont-ils méfaits

mes dits sont-ils médits

n’aurais-je donc laissé

au jardin des amis

qu’une pierre écrasée

dans une sombre allée

 

mais dans tous les pays

dans tous les autres mondes

je reverrai fleurir

leurs sourires gentils

aux lueurs vagabondes

 

mes dits sont-ils médits

mes faits sont-ils méfaits

était-ce sincérité

ou bien hypocrisie

a qui le demander

moi-même ne le sais

 

moi-même ne le sais

moi-même ne le sais

 

je rêve que parfois

au tréfonds de leur âme

déferle mon image

comme une douce lame

de la mer où se noient

nos chagrins et nos joies

 

j’aurais voulu laisser

au jardin des amis

dans une claire allée

un arbuste joli

qui les ombragerait

 

oui mais ils sont partis

l’un à l’autre enchaînés

je pleure et ne sais plus

si j’ai alors perdu

un ami ou une aimée

vraiment je ne le sais

 

vraiment je ne le sais

vraiment je ne le sais

*

L’HOMME NOUVEAU

 

pour saluer l’homme nouveau

qui sortait de la fête

je n’ai pas mangé mon chapeau

pour ne pas découvrir ma tête

ma tête  ravagée

ma tête suppliciée

qu’ils voudraient exposer

dans les musées

mais l’homme nouveau a compris

mon geste de pudique retenue

et il ne m’a pas dit

de mettre à nu

mon chef découronné

il ne m’a pas montré ses dents

il s’en est allé

oh très doucement

pour me remplacer

*

INTERIEUR

quelques chaises un canapé l’unique fauteuil

cela sent l’oublié le renfermé

énorme au milieu pourrait être un cercueil

si le fils n’était déjà enterré

et là pour meubler le mobilier

un père des larmes une mère une grande douleur

à quoi bon remuer fouiller la douleur

la flamme de la chandelle va se coucher

comme les vieux dans leurs beaux linceuls

tout sera anéanti calciné

et alors les fantômes pleureront seuls

 

  • COMME UN VIDE A L’ÂME

    COMME UN VIDE A L’ÂME A LA SURFACE DES BRILLANTS JEUNE FILLE EN FRAGRANCE FAUTIVE JE…
  • TEXTES EN PROSE DE VASTHYE

    CES TEXTES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » QUOTIDIENS SUIVIS DE CONTES » …
  • LES DORMEURS ROUGES

    LES DORMEURS ROUGES BALLONNENT DES INSTANCES SOUFFLANT LA BRAISE DES INSTANCES DE NUIT ALL…
Charger d'autres articles liés
  • COMME UN VIDE A L’ÂME

    COMME UN VIDE A L’ÂME A LA SURFACE DES BRILLANTS JEUNE FILLE EN FRAGRANCE FAUTIVE JE…
  • TEXTES EN PROSE DE VASTHYE

    CES TEXTES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » QUOTIDIENS SUIVIS DE CONTES » …
  • LES DORMEURS ROUGES

    LES DORMEURS ROUGES BALLONNENT DES INSTANCES SOUFFLANT LA BRAISE DES INSTANCES DE NUIT ALL…
Charger d'autres écrits par fragrancedepoesie
  • TEXTES EN PROSE DE VASTHYE

    CES TEXTES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » QUOTIDIENS SUIVIS DE CONTES » …
  • LETTRE DE ROBERT DESNOS

    CETTE LETTRE A ETE ECRITE PAR ROBERT DESNOS A SA COMPAGNE YOUKI LE 15 JUILLET 1944.  …
  • POEMES DE GASTON BONHEUR

    CES POEMES SONT EXTRAIT DU RECUEIL  » MES VENDANGES » ECRIT PAR GAST…
Charger d'autres écrits dans AUTRES POETES

Laisser un commentaire

Consulter aussi

PHOTO-POEME